Hindisheim, Bruch, Alsace

Toute histoire a besoin d'un peuple.

Editorial

Tout peuple a une histoire, et toute histoire a besoin d'un peuple.

Par le site merveilleux dans le coeur du Bruch, par ses traditions, par son histoire naturelle, notre village fait une appellation à nos sens et à notre mémoire. 

Ces raisons nous incitent à l'aimer, à le connaître, et cette idée fondamentale, nous nous proposons de la réaliser par cette âme écrite qui est la nôtre et qui sera désormais la vôtre. 

Par ces quelques pages du journal, nous essayerons de nous entendre avec le langage, les us et coutumes d'antan, et la parole de notre temps.

Vous connaissez nos bois, nos pâturages, cette contrée de verdure et de candeur traversée par l'Andlau, que nos ancêtres nous ont léguée en héritage, lourd héritage d'ailleurs que nous devons préserver des intempéries du ciel et de la vie moderne.

Voici en quelques mots le but passionnant de notre recherche, dont nous sommes loin d'être de fidèles interprètes, mais avec humilité et persévérance, essayons d'être nous—mêmes.

Hindisheim, crèche douillette, dans ce paradis de calme et de quiétude, inspire notre imagination et comble nos espérances, c'est de toi qu'il s'agit, parle de ton coeur à travers nos plumes, à tes enfants naturels, à ton domaine. Mais comment faire, Déesse bénie, nature belle, pour parler de toi, de toi amour de nos anciens, soupir de nos enfants !

Gardons en nous avec jalousie ce rêve de vie, cette vie d'harmonie et de bonheur qui nous caresse et nous entoure, en l'acceptant, en la protégeant.

C'est la raison d'être de ces lignes, que vous lirez tous les trois mois.

Vous trouverez dans ce journal des rubriques qui vous parleront du temps jadis au temps présent.

(Histoire et vie, 1977)